version gb  es  pt  ru  cn  ar

Coup de foudre indirect

On appelle foudroiement indirect la résultante d'un foudroiement direct dont l'écoulement n'a pas été maîtrisé. Tout courant de foudre, dont le cheminement ne serait pas bien canalisé, peut emprunter n'importe quel chemin de façon totalement aléatoire pour rejoindre la terre, générant sur son passage d'éventuels arcs électriques (étincelage).

Les surtensions (effets induits) apparaissent entre l’arrivée des lignes extérieures d’alimentation et le système équipotentiel des terres de la structure. Ces surtensions " pénètrent" vers l’intérieur de la structure par propagation (le long des lignes). On utilise des matériels appelés parafoudres et placés sur le réseau électrique pour ce protéger.

 

Quelles sont les conséquences d'un coup de foudre indirect ?

CONDUCTION

Le phénomène de surtension provient du contact direct d’un conducteur avec la foudre.
La surtension se propage le long du conducteur et par extension du réseau.
Un réseau électrique ou de communication ne peut contenir l’énergie dévastatrice du coup de foudre.

INDUCTION

Le phénomène de surtension provient du champ électromagnétique rayonné par le coup de foudre.
Câbles, canalisations, antennes et toutes masses métalliques sont susceptibles de devenir conducteurs dans un périmètre proportionnel à la puissance et à la vitesse de variation du coup de foudre.

REMONTEE DE TERRE

Le phénomène de surtension provient des effets électroniques du coup de foudre direct ou par dissipation du courant de foudre évacué par la terre du paratonnerre vers la terre de l’installation.
Le courant de foudre est susceptible de « remonter » le réseau par les terres.

MONTEES EN POTENTIEL
DE LA TERRE
Le phénomène de surtension provient de la dispersion du courant dans le sol provoquant des différences de potentiels destructrices entre les masses des équipements et les réseaux auxquels ils sont reliés.

Connexion Espace Distributeurs